Les coulisses d’un mariage Cacher

Home  >>  Mariage  >>  Les coulisses d’un mariage Cacher

Les coulisses d’un mariage Cacher

   Mariage   juillet 3, 2017  No Comments

Bien que l’idée du mariage soit universellement la même, on trouve des cultures différentes qui ont des impacts sur les mariages. Par exemple, un mariage juif est différent d’un mariage musulman ou d’un mariage traditionnel allemand. Dans le judaïsme, le mariage est l’union sacrée de deux êtres qui s’aiment profondément et qui ont l’intention de fonder une famille. De même, le mariage juif tient lieu d’acte religieux de sanctification et d’élévation. De ce fait, le fiancé “ Hatan “ et la promise “ Kala “ acceptent de vivre dans l’amour et le respect mutuel devant l’Eternel et la communauté d’Israël.

Les éléments constitutifs d’un mariage juif

Le mariage juif nécessite une préparation particulière comme ceux des autres religions. Les personnes qui préparent un tel mariage doivent nécessairement connaître et comprendre les concepts autour, car les préparatifs du mariage juif conditionnent le bonheur des futurs époux. Ainsi, le lieu de mariage juif compte de la même manière que les autres éléments des préparatifs dudit mariage. Il est donc important de choisir le lieu approprié pour ce type de cérémonie. A cet effet, vous trouverez en France, divers endroits adaptés à la célébration d’un mariage juif, d’ailleurs le site Il était une noce vous proposera tout ce dont vous avez besoin pour un beau mariage.

Par ailleurs, le mariage juif cacher est essentiellement codifié et toutes les formalités sont très importantes. Entre autres, les formalités destinées à déterminer si les futurs époux sont aptes à se marier selon les préceptes de la Loi de Moïse permettent d’éviter tout malentendu ou regret. Lorsque la date est fixée (en dehors des périodes interdites), le rabbin doit être contacté trois mois avant la cérémonie. Cela lui laisse le temps d’établir le dossier des futurs mariés. Pendant ce temps, ces derniers sont tenus de suivre des cours qui visent à leur transmettre des conseils pour leur nouvelle vie. Lorsque le cycle des cours est terminé, la femme est autorisée à se rendre au Mikvé (bain rituel symbole de purification dans le judaïsme), la veille du mariage.

La cérémonie juive

Pour un mariage juif, des préparatifs spécifiques s’imposent, et ce, plusieurs jours avant le jour j. La cérémonie en elle-même est constituée de rituels définis qui doivent être organisés selon les préceptes de la religion. En effet, durant le mariage proprement dit, le Hatan et la Kala se retrouvent sous le dais nuptial “ houppa “ qui représente le cadre rassurant de leur prochain foyer. Par la suite, la lecture de la ketouba (contrat de mariage) se fait pendant la cérémonie nuptiale sous le regard accompagnateur des convives. La cérémonie juive devient de plus en plus rythmée et les invités se réjouissent à la prononciation des sept bénédictions, “ Cheva Berakhot “. Aussi, ces derniers pousseront des cris de joie à la signature de la ketouba.

En outre, le nouveau marié est appelé à briser le verre, en rappel de la destruction du Temple. Le Rabbin continue de diriger la cérémonie qui s’achève sous des applaudissements suivis des “ Mazel Tov “ (Bonne chance) repris en choeur par l’assemblée. Les nouveaux mariés peuvent ensuite s’isoler un moment avant de revenir poursuivre les festivités avec tous les convives.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *