Actu

Comment consulter des bans de mariage sur le net ?

avril 14, 2021

La consultation de l’état matrimonial sur Internet est l’une des priorités de chaque généalogiste. Quels sites peut-on accéder aux registres de l’état civil ? C’est gratuit ? Comment trouvons-nous les dossiers qui nous intéressent ? Quelles sont les périodes disponibles en ligne ?

Nous sommes heureux généalogistes : à de rares exceptions près, l’état matrimonial français est disponible sur Internet. Les registres de l’état civil (naissances, mariages et décès) sont disponibles gratuitement sur les sites Internet des Archives départementales. Une solution payante est également disponible sur le site Filae.com.

Lire également : Comment faire pour ne pas payer la prestation compensatoire ?

Dans ce post , je vais vous expliquer comment utiliser les pages d’archives du département et vous donner quelques conseils sur ce qui permet Filae.com.

Mais commençons… depuis le début.

A découvrir également : Quelles sont les démarches pour se marier à la mairie ?

Qu’ est-ce que l’état matrimonial ?

Un peu

l’ histoire

La révolution de 1789 et le temps troublé qui a suivi constituent une sorte de frontière pour nous, généalogistes. En fait, nous passons des registres de l’ église aux registres de l’ état civil .

Le principe de l’état civil est consacré à l’article 7 du titre II de la Constitution du 3 septembre 1792 et son application est consacrée par le décret du 20 au 25 septembre 1792 . Les naissances, mariages et décès sont désormais enregistrés par des personnes désignées au niveau municipal.

Dès lors, nos recherches seront effectuées dans les registres de l’état civil d’une zone locale et non plus dans les registres municipaux.

Bien sûr, l’Église a continué à tenir des registres des baptêmes, Mariages et sépultures. C’est une source qui ne devrait pas être négligée.

En réalité, nous pouvons supposer que la transition d’un système à l’autre est progressive. et inégale sur le territoire. On peut voir, par exemple, que l’état matrimonial n’est pas commence au début de 1793 pour certaines municipalités.

Deux choses que vous devez savoir :

  • Le calendrier républicain entra en vigueur le 5 octobre 1793 et définissait rétroactivement le début de la première année de la République jusqu’au 22 septembre 1792. Pour chaque type d’acte juridique, il y a un registre avec l’inscription « 1793 », qui se termine en octobre, et un registre avec l’inscription « Année II », qui indique la période à partir de l’année II. Octobre 179—septembre 1794. Les registres de l’année (année III, etc.) suivent ensuite jusqu’à XIV, inachevés en raison du retour au calendrier grégorien à partir du 1er janvier 1806.

  • Les mariages de l’année VII et de l’an VIII sont célébrés dans les capitales des communes. La loi du 13 Fructidor an VI (30 août 1798) stipule que les mariages doivent être célébrés dans les principaux villages de la municipalité. Cela entrera en vigueur pendant la période allant du 1er Vendemiary en VII (22 septembre 1798) à la 28e précipitation en VIII (17 février 1800). Il n’y a donc pas de mariage pour les années VII et VIII, à l’exception des communes du canton. Si vous êtes à la recherche d’un mariage à célébrer pendant ces deux années, vous pouvez trouver le certificat de mariage dans le registre de la ville municipale de canton. Mais, et c’est très utile pour nous, le mariage est bien reporté dans les tables de dix ans du pays d’origine.

Quels documents ?

Le certificat de naissance, l’acte de mariage et lecertificat de décès sont les trois documents que les généalogistes recherchent.

Ces trois types d’actes juridiques ont évolué au fil du temps, dont le contenu a été clarifié et complété par le législateur.

L’ acte de naissance

Certificat de naissance de François Marie FEURY le 22 juillet 1829 à Saint-Servan-sur-Mer — Archives départementales d’Ille-et-Vilaine Le certificat de naissance nous donne beaucoup d’informations :

  • Lieu, date et parfois date de naissance
  • sexe et prénom de l’enfant Le nom des
  • parents, leur profession, et parfois leur lieu de résidence
  • .

  • Les noms des témoins, leur profession, leur lieu de résidence et parfois la relation avec l’enfant.

Certificat mariage

Certificat de mariage de Mathieux PINEAULT et Marie DOSBRON le 27 novembre 1810 à Céré-la-Ronde — Département Archives d’Indre-et-Loire Le certificat de mariage est de loin l’action la plus significative :

  • Lieu, date et heure du mariage
  • Nom et prénom des conjoints, âge et profession, date de naissance et lieu d’origine.
  • Les noms des parents des conjoints Les
  • noms des témoins, leur lieu de résidence, leur profession, et parfois la relation avec les conjoints.

Le certificat de décès

La mort de Jean Joseph BLANC le 29 août 1888 à Mézel — Archives départementales des Alpes-de-Haute-Provence Le certificat de décès contient habituellement les renseignements suivants :

  • Lieu, date et parfois heure du décès
  • Nom et prénom de la personne décédée, âge et profession
  • Nom du conjoint
  • Nom du témoin, sa profession, son lieu de résidence et parfois la relation avec le défunt.

Statut de vie et documents paroissiaux : 2ème édition élargie 12,00€ Voir les détails

Délais de communication

Sur Internet, les délais de communication sur les sites des archives départementales peuvent être sensiblement différents selon le département.

Dans la plupart des cas, ce sont les recommandations de la Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés (CNIL), qui fixe les délais de déploiement en ligne :

  • 25 ans pour les décès,
  • 75 ans pour les mariages sans obcultation des mentions,
  • 100 ans pour les naissances sans obcultation des registres.

Dans la salle de lecture des archives du département : La consultation des actions numérisées dans la salle de lecture des Archives du Département respecte les délais légaux : accès immédiat aux décès, 75 ans pour les mariages et les naissances. Dans les mairies : Mes voyages dans les mairies m’ont montré que la situation d’une mairie à l’autre est très est inégale. Dans certaines mairies, la confidentialité des actes récents est scrupuleusement respectée. Dans d’autres mairies, j’étais seul dans une petite pièce avec tous les anciens et les nouveaux registres.

Pourquoi et comment utilisez-vous les dénombrements de population ? Les recensements sont l’une des sources les plus répandues de généalogistes. Souvent numérisés, lisibles et faciles à consulter, ils apportent beaucoup de détails sur l’emplacement, la composition et la situation…

Comment faire votre généalogie sans logiciel Rendez votre généalogie possible sans logiciel. Dans cet article, Stanislas Devèze explique le système qu’il utilise depuis 15 ans pour mener ses recherches généalogiques sans logiciel. C’est un billet spécial qui…

Calendrier républicain et généalogie Le calendrier républicain (ou le révolutionnaire Calendrier) est un piège pour tous les généalogistes débutants. Ce changement dans le système de coordonnées temporelles est source de confusion et peut causer des difficultés de recherche et des erreurs. Mais cette difficulté est…

7 raisons de publier votre arbre généalogique sur Internet Pourquoi publiez-vous votre arbre généalogique sur Internet ? Répondons à cette question en fonction des résultats de l’enquête que nous avons proposée en mai 2017. Publiez votre arbre généalogique sur…

Le livret familial pour commencer votre généalogie Le livret familial est l’un des documents familiaux les plus riches et les plus utiles pour un généalogiste débutant. Découvrez pourquoi et comment utiliser les livrets familiaux de vos grands-parents et arrière-grands-parents. Je souhaite…

Généalogistes débutants : Pourquoi utiliser tous les détails d’une intrigue Méthode d’exploitation de tous les Parcelle des détails trouvés. Au lieu de copier l’arbre d’un autre généalogistor, vous avez essayé de trouver l’intrigue liée à votre ancêtre. Félicitations ! Maintenant, vous avez besoin…

Généalogistes débutants : Comment entrer tous les détails qui peuvent être trouvés dans une action ? Afin de mener des recherches généalogiques, tout d’abord, il est nécessaire de trouver les actions qui ont marqué la vie de nos ancêtres. Ensuite, le but est de profiter de tous les détails trouvés dans ces fichiers. Ces détails sont très bien…

Recherche d’une loi sur l’état civil

Comme mentionné ci-dessus, nousaccédons gratuitement aux registres du registre en consultant les emplacements des archives du département .

Voici comment faire :

État matrimonial sur un site d’archives du département

Expliquer comment se référer à une loi sur l’état civil sur Internet et de le consulter, je suggère un exemple  :

Retrouvons ensemble le certificat de décès de Jean BRILLON à Esnandes (17) le 19 juin 1820 .

Recherche et ouverture du site d’archives en ligne

Nous devons aller sur le site des Archives du Département de la Charente-Maritime.

Pour y accéder sur les sites des archives des départements, je vous invite à utiliser la liste des archives en ligne publiées sur GenealogiePratique . La deuxième solution consiste simplement à utiliser un moteur de recherche et à saisir « Archive » suivi du numéro du département désiré.

La page sera inévitablement trouvée dans les premiers résultats de recherche .

Ensuite, sur la page d’accueil du site, vous devez trouver le lien vers les archives en ligne . Selon ministère est plus ou moins lourd.

Registry-Su

En général, les collections téléchargées à partir du site sont présentées sur une page portail . Il est nécessaire de choisir « l’état matrimonial ».

Ensuite, un moteur de recherche nous permet de spécifier la municipalité que vous recherchez, le type d’acte juridique et la date.

Le site nous donnera alors une liste des onglets correspondants . Les deux premiers sont des tableaux décennaux… le troisième est en effet un registre de l’état civil contenant les décès de 1819 à 1832.

Recherche de l’acte

L’ affichage se fait dans une nouvelle fenêtre, toujours sur la première page du Registre. Sur cette première page, nous utilisons le menu de navigation pour parcourir les pages virtuellement .

Et à la page 23 Le certificat de décès souhaité est disponible.

Maintenant, c’est à nousde profiter de tous les détails contenus dans cette loi .

Inscription citoyenne sur Filae

En plus des sites d’archives départementaux, vous pouvez également consulter les registres des registres sur le site Filae.com .

Cette consultation est possible en payant un abonnement premium sur ce site.

Rien de nouveau sur la page des images des archives affichées, puisque Filae offre les mêmes images que les pages d’archives du département.

Quelle est la valeur ajoutée de Filae ?

  • Le premier atout est une visionneuse unique pour tous les départements. Il n’est donc pas nécessaire d’apprendre comment sélectionner et afficher les registres pour chaque département.
  • Puis, et c’est le point principal que Filae propose une version indexée de l’état civil. Cela signifie que vous pouvez rechercher par nom, lieu et date et être redirigé directement vers la page d’inscription correcte .

trouve

Maintenant, vous savez où et comment visualiser les images de l’état civil sur Internet. Si vous êtes un généalogiste débutant, je vous encourage à consulter ces archives pour éviter les erreurs et recueillir beaucoup de détails sur la vie de vos ancêtres.

Avez-vous des commentaires ou des questions ? Utilisez la section Commentaires au bas de la page.

Show Buttons
Hide Buttons