Animation

Comment souhaiter la bienvenue à l’église ?

avril 16, 2021

A découvrir également : Comment dire des mots doux à une femme ?

immédiatement communiqué dans la déclaration de Mgr Jean-Luc Hudsyn, évêque auxiliaire du Brabant wallon, suite à la nomination de Mgr Jozef De Kesel au poste d’archevêque de Maline-Bruxelles, Mgr Hudsyn, Evêque auxiliaire du Brabant wallon. Dans une lettre à ses collaborateurs, il salue l’évêque de Bruges. Ceci est

Cher personnel, Chers frères et sœurs,

Lire également : Comment trouver des arguments pour un texte argumentatif ?

Je voulais vous dire sans tarder que j’étais très heureux d’apprendre la nomination de Mgr Jozef De Kesel au poste de nouvel archevêque de Maline-Bruxelles. Avant d’être évêque de Bruges, il était évêque auxiliaire de Bruxelles. Il connaît donc bien notre diocèse et c’est toujours un grand plaisir pour moi d’avoir travaillé avec lui au Conseil épiscopal.

Je lui ai déjà dit qu’il sera « chez lui » dans notre Vicariat et qu’il se sentira vraiment Brabant wallon et qu’il est déjà sur peuvent compter sur nos prières, notre coopération et notre amitié. Sa devise épiscopale — « Chrétiens avec vous » — reprend la belle parole de saint Augustin, qui a dit : « Pour vous, je suis évêque, avec vous je suis chrétien » ! Cela nous parle bien de sa façon de vouloir être évêque : être vraiment pasteur du Seigneur et être vraiment proche de nous tous. Qu’il soit reconnaissant d’avoir dit oui au pape François. Être archevêque n’est pas chose facile… mais nous serons aussi « avec lui » dans tout ce qu’il vit avec nous et pour nous.

Quelle est donc notre louange au Seigneur, surtout pendant les messes de ce week-end, lorsque je vous invite à prier dans la prière universelle pour Mgr Jozef De Kesel.

Je répète à Mgr André-Joseph Léonard les remerciements que je lui ai adressés dans la dernière « Pastoralia » : qu’il le remplira dans les nouvelles missions, qu’il puisse trouver de nouvelles voies, ce qui est si important pour lui : la proclamation du trésor de notre foi.

5 novembre 2015 Jean-Luke Hudsyn NB : Ce texte peut également être lu au début de la messe dans les paroisses ce samedi et dimanche.

Show Buttons
Hide Buttons